Le port de Tinos est accessible en ferry au départ d’Andros, Siros et Mikonos. Je vous dévoile l’essentiel à visiter concernant cette ville datant de l’Antiquité.

Les chances de Chora

Chora ou Tinos-ville est la capitale de Tinos. La version actuelle remonte au 18ème siècle.

Les ruelles succèdent aux terrasses et aux maisons teintes en blanc. Le fameux Cap Pasakrotiri est un rocher qui surplombe la ville et la mer.

L’église de la Vierge Marie est l’occasion d’arpenter les ruelles anciennes bordées de boutiques de souvenirs. Les quartiers de Pallada et de Saint-Elefthérios abritent des ateliers de tissage, des ateliers de broderies.

Les remparts témoignent d’un passé historique.

Le marché pour touristes de Tinos

Une rue ancienne abrite le marché des touristes. Les marchands proposent des articles disposés au sol.

Cela inclut des broderies locales, des icônes, des bijoux. Les pâtisseries et les confiseries artisanales traditionnelles sont vendues sous des effluves d’encens plutôt forts.

La basilique emblématique de Chora

Edifiée en 1823 après l’apparition de la Vierge Marie à une nonne, la basilique Evaggelistria Panagia est accessible par une simple marche.

C’est un lieu de pèlerinage pour les femmes qui souhaitent devenir enceinte. L’icône de l’Annonciation est visible à l’intérieur.

Il faut ajouter la nef, la coupole, la chapelle et les confessionnaux. La basilique est conçue dans un marbre blanc immaculé.

Les villages typiques de Tinos

Plusieurs sites sont incontournables si la route est choisie pour visiter Tinos. Le village de Volax est doté d’habitations blanches accostées à des blocs de granit.

Les fleurs ornent les toits, les balcons et les fenêtres. Bâti à flanc de coteau, le village de Kardiani est accessible seulement à pied.

La vue est imprenable sur la mer Méditerranée et les îles des Cyclades comme Siros et Giaros. Quant au port de Pyrgos, il comprend une baie proche d’un lac.

Il s’agit d’un vaste port maritime doté de criques peu visitées.

Les endroits populaires à Tinos

Tinos possède des plages à couper le souffle. Il faut citer Agios Fokas, Kionia, Panormos, Kolimbithra.

 Il ne faut pas oublier Agios Ioannis, la baie de Livada, Stavros, Agios Markos, Agios Sostis. Les grottes de Tinos sont nombreuses et peu explorées.

Elles sont le résultat du vent, des vagues et de l’érosion. Il faut retenir la grotte de Gastria à l’ouest de Kionia.

Myospilia et Aetofolia possèdent aussi des immanquables. Le Sud de l’île est l’occasion d’effectuer des randonnées.

Rendez-vous à Falatados, à Coutra pour rejoindre Kampos ou encore Smardakio. Chora possède une multitude de musées aux thématiques diverses.

Découvrez plus de lieux à visiter ici.

Crédit Photo : greeklandscapes.com & discovergreece.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.