La Crête est une destination plein soleil qui dispose de nombreuses randonnées, sur les sentiers de l’Ouest. Je vous propose un parcours magnifique dans ce pays merveilleux.

Les premières opportunités de la randonnée

Le Lagon de Balos est situé derrière l’arête des montagnes de la presqu’île de Gramvoussa. L’endroit propose un paysage magnifique avec la présence de nombreux bateaux touristiques.

Quant aux plantations d’oliviers, ils sont bien implantés du côté de Polyrinnia via des pentes ensoleillées. En démarrant de Polyrinnia plus au sud de Kastelli, les gorges de Sirikari mènent à Kambos après une succession de falaises.

Les autres sites de l’Ouest de la Crête

L’Ouest de la Crête est également représenté par la pointe sud avec les eaux claires d’Elafonissi, similaires à celles de Balos. La plage principale est certes bondée, mais il ne faut oublier les multiples plages plus petites bien dissimulées derrière les dunes.

Elafonissi est aussi réputé pour les fans du bronzage et des bains de mer, ainsi que les adeptes du sport de glisse. Les véliplanchistes apprécient également l’endroit, grâce à un vent favorable.

Le sentier côtier balisé

Le sentier côtier balisé mène vers l’est et se dirige droit vers le village de Chora Sfakion. Le trekking permet de randonner sur des pistes terreuses, des plages de sable, des plages de galets ainsi que des chemins serrés en plaine où à flanc de falaise.

Le littoral permet aussi de démarrer de Paléochora pour admirer les reliefs. Le rivage et les sommets enneigés forment un paradoxe climatique du côté des montagnes blanches des Lefka Ori.

D’autres oliviers sont présents dans le minuscule village d’Anidri qui abrite une jolie chapelle. Les gorges toutes proches permettent d’aboutir à nouveau sur le littoral.

Les instants majeurs de l’Ouest de la Crête

Avant de parvenir à Sougia, le site archéologique de Lissos comprend des monuments historiques. Il s’agit essentiellement des ruines de théâtre, d’un temple, de demeures d’un autre âge et de terrasses agricoles.

Pour sa part, la chapelle de Profitis Ilias surplombe la mer. De son côté, le plateau d’Omalos propose un point de vue tout en verdure.

Plus loin, le village de Koustegerako ouvre la voie en hauteur vers les gorges d’Agia Irini. Le plateau d’Omalos permet d’accéder aux sommets du Gigilos et du Volakias qui culminent respectivement à 2 080 m et 2 116 m.

Ensuite, le parcours inclut une descente pentue pour aboutir aux gorges de Samaria. Plus sauvages, les gorges de Tripiti sont réservés pour les férus du trek athlétique.

Enfin, la Baie de Lykos autorise de magnifiques plongeons. Uniquement accessible à pied, les maisons blanches de Loutro sont situées au centre des falaises.

Crédit Photo : seacretehotels.com & explore-share.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *