Peu ouvert au tourisme pendant longtemps, la Mauritanie propose plusieurs hauts lieux historiques. Je vous présente quelques perles à découvrir dans ce pays proche du désert.

Nouadhibou et ses opportunités

L’installation d’une zone franche a permis l’ouverture du tourisme à Nouadhibou. L’endroit accueille des visiteurs mauritaniens et internationaux.

Il faut profiter de la mer émeraude, de jolies plages au soleil ainsi que des mangroves encore préservés. Par ailleurs, le climat frais est majoritairement estival.

Le Cap Blanc de Nouadhibou

C’est un site inratable à Nouadhibou. Le Cap Blanc est l’occasion d’admirer un cargo échoué, des falaises de sable rouge.

Ne manquez pas d’observer les phoques. Les couleurs de la faune et de la flore offrent un contraste détonant avec le bleu du ciel et le vert de la Mer.

Le parc national du banc d’Arguin

Inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco, le Banc d’Arguin est une réserve ornithologique. Cette zone humide est classée d’importance internationale à la convention de Ramsar.

Les paysages sont fabuleux et sont 100 % naturels. Les oiseaux migrateurs sont présents en grand nombre à travers les mouettes, les cormorans, les goélands.

Côté faune sous-marine, il faut inclure les dauphins, les tortues et tant d’autres.

Les monuments culturels à visiter

Le Musée National est mitoyen avec l’Institut Mauritanien de la Recherche Scientifique. Dans le même espace, il est possible de profiter de la Bibliothèque Nationale et du Centre de Conservation des Manuscrits Mauritaniens.

Pour sa part, la Galerie des expositions fourmille de maquettes, d’outils, de photos ainsi que des objets de la vie quotidienne. Ces vestiges témoignent de la vie quotidienne des populations qui peuplaient la Mauritanie plusieurs millénaires auparavant.

Le rez-de-chaussée propose des éléments archéologiques et chronologiques. Au 1er étage, il est possible d’admirer de nombreux instruments de musique, des jeux anciens, des plantes médicinales.

Ces objets regroupent l’histoire des nomades locaux. Pour sa part, la galerie SINAA vaut largement le détour.

Les attraits de Nouakchott

La ville abrite plus de cent mosquées. Il est conseillé de visiter les monuments les plus réputés.

La majorité est édifiée après l’indépendance du pays. La mosquée Ibn Abbas date de 1983.

Il s’agit du plus ancien édifice de Nouakchott. La mosquée marocaine propose une architecture qui rappelle celle de la Koutoubia de Marrakech.

La mosquée soudanienne provient d’une offre généreuse de l’Arabie Saoudite.  De plus, elle comprend des minarets tout en hauteur et accepte les visites.

Retrouvez d’autres lieux phares ici.

Crédit Photo : bacomab.org & lookphotos.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.