Les Pouilles représentent la perle de la Mer Adriatique. Je vous emmène à la découverte de cette belle région d’Italie remplie de surprises pour les adeptes du trek.

Un aperçu de la région des Pouilles

Etabli au Sud de l’Italie, l’ex-cellier de l’Europe est sis au-dessus de la Mer Adriatique. Elle recèle de multiples plantations d’oliviers qui contribuent à la production de l’huile d’olive nationale.

Durant l’ère antique, les Pouilles se nomment l’Apulie. La région s’étale au niveau de la botte italienne et se prolonge vers les mers Ionienne et Adriatique.

La ville de Bari illustre les présences arabes, byzantines et normandes. Le trek va être axé sur le côté culturel en pleine nature.

La Vallée d’Istria et les trulli

Il faut se rendre dans la ville d’Alberobello, célèbre pour ses habitations uniques nommées les trulli. Elles sont conçues  en pierre sèche. Le toit conique est couverte des lauses calcaires toutes plates.

Le quartier Monti héberge des boutiques. Le quartier d’Aia Piccolo se distingue par des trulli encore habités.

La Vallée d’Istria ou Vallée des trulli intègre des terres prospères. Elle regorge de grands arbres, d’oliviers, de vignes.

Les villages tout en blanc accueillent les randonneurs, notamment Locorontondo et son centre-ville circulaire.

La découverte du Monte Sacro

Il s’agit du Sommet le plus élevé de la région de Gargano qui a connu le culte du Dieu Jupiter. L’endroit révèle de multiples Orchidées sauvages abritant plus de 90 espèces.

Le lieu comprend une abbaye bénédictine vouée à la Sainte-Trinité. Le Foresta Umbra propose un itinéraire riche en chênes verts et rouvres ainsi que des zones dénudées remplies d’orchidées.

En contrebas, le pèlerinage du chemin de l’Archange Saint-Michel propose un promontoire rocheux avec de superbes falaises de craie qui se jettent droit dans la mer. Les terres sacrées du sanctuaire du Monte San Michele côtoient le joli port de Vieste au sein d’une société agropastorale.

Les autres sites disponibles dans les Pouilles

La randonnée peut démarrer à la Baia delle Zagere et ses rochers pour continuer vers la plage de Pugnochioso. Ensuite, la grimpe mène vers le Monte Sant’Angelo, jusqu’au golfe de Manfredonia.

Sur le chemin, il ne faut pas manquer les masserie ou grosses fermes qui sèment l’itinéraire. Le lieu regorge de gigantesques chênes pubescents, à titre de sentinelles immuables.

Les nuitées et les repas dans les Pouilles sont des prestations de type agriturismo. Lors des temps de marche dans les Pouilles, la plupart des dénivelés avoisine les 300 m à 500 m.

Crédit Photo : lesdroners.fr & preferencevoyages360.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *