Située dans les Canaries, l’île de la Gomera promet un trek varié en une semaine sans se précipiter. Je vous propose de faire un tour d’horizon de cette randonnée divertissante.

Les apports d’un trek sur l’île de Gomera

Le nord de l’île dévoile un paysage pourvu de gorges profondes et d’une flore luxuriante riche en couleurs. Côté sud, l’île est plus sèche et offre des criques disponibles exclusivement pour les visiteurs marcheurs ou les randonneurs.

L’itinéraire n’est encombré par aucune voiture. De plus, il est possible de bénéficier de tracés GPS.

Le voyage démarre à Tenerife avec un hébergement situé à côté de la mer.

Destination Chipude

En fait, il faut partit de Tenerife pour rejoindre l’île de Gomera. Après un transfert en taxi, il convient de se rendre à l’embarcadère pour emprunter un ferry en direction de Gomera.

Le village de San Sebastian fournit un côté bout du monde inédit. Il faut aller vers Roque Agando pour apercevoir un phénomène volcanique impressionnant au cœur de la vallée.

Ensuite, une descente permet d’observer les cactus, les euphorbes ainsi que les taïbabas aux alentours. L’ensemble offre une vue sur la vallée de Benchijigua.

Il faut prendre le chemin d’Imada pour parvenir à Chipude afin de bénéficier d’un hébergement en pension complète.

Le parcours qui mène à Valle Gran Rey

En partant de Chipude, il faut se rendre dans le village qui fabrique encore de la Poterie traditionnelle à travers El Cercado. Ne manquez pas de visiter la chapelle « Nuestra Senora de Guadalupe » et sa vue imprenable.

Sur les alentours, il faut ensuite joindre la crête de Valle Gran Rey pour atterrir dans le village d’Arure. Une montée assez éreintante mène vers le lac de la Encandora pour descendre vers Vallehermoso.

La partie nord de l’île de Gomera

Au départ de Vallehermoso, il faut traverser le charmant village d’Agulo pour atterrir à Hermigua. Un sentier serpente pour permettre d’admirer les terrasses consacrées à l’agriculture.

Le site permet d’atteindre le Mirador d’Agulo. Il faut revenir à Hermigua pour dormir le soir venu.

Les derniers points forts du trek

En partant d’Hermigua, il faut monter vers la Vallée del Cedro. La forêt de laurisliva est l’occasion de découvrir le parc naturel.

La nuitée se passe à Chipude. Le dernier jour du trek requiert une montée vers le point culminant de Gomera.

Il s’agit d’el Alto de Garajonay situé à une altitude de 1487 mètres. Le point de vue permet d’observer Tenerife et le Teïde.

Dès lors, il faut rejoindre San Sebastian en taxi. Des moments de découverte du village sont possibles, à moins de préférer des instants de baignade avant de prendre le ferry.

La dernière nuit a lieu dans le village d’El Medano. Retrouvez d’autres idées destinations ici.  

Crédit Photo : salutilescanaries.com & viinz.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.