Je vais vous parler de la route historique d’Abyssinie, du côté de la montagne de Balé en Ethiopie. Il s’agit d’une destination inédite et peu fréquentée de cette partie de l’Afrique.

Les merveilles du plateau de Sanetti

On peut opter pour le plateau de Sanetti qui est situé sur la montagne de Balé d’origine volcanique. Il s’agit d’une steppe avec une végétation rare et des blocs de basalte sur lesquels reposent des lichens de couleur.

L’endroit est battu par des vents glaciaux avec des températures avoisinant les 0°. On peut rencontrer le loup d’Abyssinie, une espèce endémique.

Par ailleurs, cette espèce est extrêmement rare car la présence humaine et les troupeaux envahissent davantage le plateau de Sanetti. Cet animal superbe se nourrit exclusivement de rongeurs.

Pour plus de détails, parcourez ce sujet.

Les découvertes spectaculaires en Abyssinie

En réalité, l’Abyssinie compte également des orgues basaltiques sous forme d’élévations de terrain. Ces éléments fabuleux font partie de l’espace et de la nudité du Plateau de Balé.

On peut également admirer les lobélies géantes, des plantes endémiques de la région. Avec des troncs qui atteignent les 3 mètres de haut, les terminaisons sont représentées par des rosettes de feuilles dotées de structure rayonnantes.

Après plusieurs années d’attente, la plante se dresse pour aller jusqu’à une hauteur de 9 mètres. Pour ce faire, elle se pare d’une inflorescence de milliers de fleurs violacées.

Ensuite, elle dépérit et meurt. Une autre particularité de l’endroit est illustrée par la buse augure. Ce rapace de couleur noire et blanche avec une queue rousse chasse les rongeurs.

Les fermes isolées de l’Abyssinie

Au niveau des zones basses de la montagne de Balé, des fermes plutôt isolées sont visibles. En réalité, ces fermes sont érigées avec de la terre, du bois, de la chaume.

Elles sont d’un confort spartiate. Les fermiers de la zone basse vivent essentiellement de l’agriculture et occupent les prés et des champs souvent en dépit d’un milieu naturel et d’une forêt qui se raréfient.

Une faune intéressante en Abyssinie

On peut aussi citer le rat-taupe géant, mets favori du loup d’Abyssinie. Cet animal peut atteindre le poids d’1 kg avec des yeux au-dessus de la tête.

Le rat-taupe mange des racines, des rhizomes, des bulbes. En outre, le lièvre de Stark figure parmi les 11 espèces de rongeurs du Parc de Balé.

Avec les canards des marécages et des lagunes, on retient aussi les limicoles, incluant les Tadornes Casarcas et les chevaliers aboyeurs. On peut également rencontrer des babouins, des phacochères, des genettes et la fameuse antilope endémique Nyala.

Découvrez les beautés naturelles d’Abyssinie en consultant ceci.

 

Crédit Photo : routard.com & tellmemoretv.com

Je suis tombé amoureuse des voyages lors de mon premier départ en Thaïlande. Entre dépaysement et découverte, cela m’a ouvert les yeux et m’a donné un objectif dans la vie : Visitez un max de pays, tout autour du Globe sans jamais s’arrêter 🙂 . Je vous donnerais mes conseils, comment éviter des galères et des idées de voyage 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *