Je vous propose une expérience backpackers au Vietnam. Essayez un séjour inouï dans ce pays du Sud-Est asiatique.

 

De l’eau en quantité suffisante et la langue usitée

Au Vietnam, l’eau de robinet est impure, il faut penser à emmener une gourde et une bouteille réutilisable. En visitant les contrées chaudes du pays, il faut s’hydrater souvent.

Pour le voyage, on emmène des comprimés d’élecrolytes pour pouvoir boire sans souci.

Dans les lieux touristiques, on parle l’anglais. Néanmoins, les zones rurales ne parlent que le vietnamien.

Il est préférable d’apprendre quelques rudiments de la langue locale. Toutefois, les aînés comprennent bien le français.

Pour plus d’infos, consultez cette adresse.

La protection de la peau et le déplacement

Pour protéger votre peau contre les indésirables et les méfaits du soleil, pensez à la crème solaire et à l’anti-moustique. Il est recommandé d’acheter ces produits avant son départ et les emmener dans les bagages de cabine.

On se procure des contenants de 100ml. De plus, il faut proscrire l’exposition au soleil entre 11h et 15h.

Les backpackers adorent le déplacement en autocar couchette ou en train de nuit, par souci d’économie de temps et d’argent.

Il est conseillé de choisir les couchettes du haut si possible. De plus, on achète uniquement son billet de train à la gare.

Sinon, le voyage en moto s’avère intéressant pour explorer des lieux inédits, à son propre rythme.

La meilleure période pour voyager au Vietnam

Comme le Vietnam est un pays vaste, le climat est différent du nord au sud. Les périodes de mousson, de pluies et du froid se succèdent.

Si on souhaite visiter le nord du Vietnam, la période d’Octobre à Mai est favorable car les pluies sont moins fréquentes. Pour explorer le centre du Vietnam, les périodes entre Février et Juillet sont recommandés.

Pour le sud du pays, on opte pour la période de Décembre à Avril car c’est la saison sèche.

Un aperçu sur la nourriture et l’hébergement

La majorité des auberges de jeunesse et des hôtels à petits prix sont bon marché et proposent le petit déjeuner inclus. Dans les rues, on peut trouver de multiples marchands de sandwichs.

Il s’agit de baguettes remplies de légumes et de charcuterie. La street food est abordable au Vietnam.

Avant le départ, il est conseillé de se protéger avec plusieurs types de vaccins. On peut citer le DTCP, l’hépatite A, l’hépatite B, la fièvre typhoïde, le vaccin antirabique.

Quand au visa, il est valable pour un mois. Il n’est pas multi-entrée et il n’est pas admis à tous les postes frontières.

Découvrez le Vietnam autrement en cliquant sur ceci.

 

Crédit Photo : pexels.com & maisonsduvoyage.com

Je suis tombé amoureuse des voyages lors de mon premier départ en Thaïlande. Entre dépaysement et découverte, cela m’a ouvert les yeux et m’a donné un objectif dans la vie : Visitez un max de pays, tout autour du Globe sans jamais s’arrêter 🙂 . Je vous donnerais mes conseils, comment éviter des galères et des idées de voyage 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *