Pour éviter les sites touristiques souvent surchargés, je vous invite à explorer la ville d’Istanbul d’une autre manière. Ce type de séjour promet une immersion dans le quotidien des stambouliotes.

Les bains turcs pour plus de détente

La plupart des établissements consacrés aux bains remontent au 16ème siècle. Il s’agit de moments inoubliables dans un cadre typique loin des hammams trop exigus.

Le visiteur est invité à siroter un kayisi ou jus d’abricot ou un jus de pêche ou seftali. Il suffit de préciser sur un formulaire l’intensité des frictions souhaitées.

La serviette autour des hanches, il faut s’allonger sur le marbre chaud. Le masseur ou Fellak débute par un gommage au gant de crin suivi d’un massage calmant.

La prestation est complétée par rinçage et un séchage. Le corps se sent agréablement bien après un bain turc.

Ne manquez pas le street food d’Instanbul

Les simit sont des pains ronds troués agrémentés de graines de sésame. Parfois, ils sont farcis au fromage ou à la viande hachée ou pogaça.

La forme briochée ou au chocolat se nomme açma. Le balik ekmek est un sandwich de poisson grillé servi avec de la salade de la tomate et de l’oignon.

Le pont de Galata de Sultanahmet est l’occasion de savourer les mydie ou moules farcies garnies de riz épicé avec un zeste de citron. Les dürüm sont des roulés au saucisson et aux légumes faits avec une galette.

Quant aux börek, il s’agit de feuilletés remplis de fromage, de viande, de féculents ou de légumes. La pizza turque à la garniture de première fraîcheur est nommée pide.

Les mantis sont des raviolis à la sauce à l’ail et au yaourt. Les mezze constituent les hors d’œuvre accompagnés de viande rôtie ou kepab ou de boulettes de viandes aux herbes désignés par le terme köfte.

Les repas nocturnes

Ne ratez pas l’Islak Burger en arpentant les rues quand la nuit tombe. Ce sont des mini-burgers à la vapeur, doux et fondants en bouche.

L’avenue Istiklal a proximité de la Place Taksim comprend plusieurs échoppes. Il est possible de côtoyer des pâtisseries, des confiseries, des chocolateries.

Les vendeurs de glace se caractérisent par les maras à la texture élastique. Plusieurs boutiques de marque sont présentes.

Les boissons à savourer

L’ayran est une spécialité immanquable. Ce breuvage comprend du yaourt nature, de l’eau et un soupçon de sel.

Le tout est proposé mousseux. Le café turc et le thé ou çay sont disponibles à toute heure de la journée.

La bière locale est l’Efes Pilsen. Le boza est un millet fermenté.

Il est possible de se laisser tenter par le jus de rutabaga ou le sahlep à base de racines d’orchidées. Le bar le plus luxueux d’Istanbul se trouve au Pera Palace Hotel.

Sinon, les toits-terrasses du Litera Bar permettent d’observer le superbe coucher du soleil stambouliote.  Découvrez plus de lieux ici.

Crédit Photo : city-breaker.com & noovomoi.ca

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.