La capitale de l’Egypte constitue un lieu inédit pour découvrir des quartiers épiques. Je vous invite à l’exploration d’endroits authentiques.

Les ruelles fascinantes côté Caire islamique

Optez pour la rue El-Azhar qui sépare le quartier en deux. Des restes de l’ancien rempart comprennent plusieurs portes du côté de Bab El-Nasr.

Le complexe El-Ghuri regroupe plusieurs édifices importants. Il faut inclure le caravansérail et une Mosquée qui fait face au Khangah pour rassembler les disciples.

Un peu plus loin, la porte de Bab Zuweila est édifiée à côté du Souk El Kheyameya. Ce souk est connu pour les artisans en tentures et aux coussins décorés avec des ornements appliqués.

Les autres attractions de quartier

En rejoignant un tunnel réservé aux piétons, la grande rue mène vers la place du Khan El-Khalili qui représente le grand bazar du Caire. Ce lieu consacré au commerce date du Moyen Age.

De nombreuses corporations sont présentes. En se rendant à la place de la Mosquée El-Hussein, les terrasses de cafés abondent.

Ne manquez pas le Café El Fishawi et ses immenses miroirs. Il témoigne des passages de l’écrivain Naguib Mahfouz, possesseur d’un prix Nobel de Littérature.

C’est le quartier de sa petite enfance. Les amateurs de bijoux en or vont se rendre au petit souk de l’or ou souq el sagha. Les vendeurs de chiche ou narguilé sont les fournisseurs des cafetiers clés en mains.

Les coins plus cachés du Caire

Le musée des textiles traite de l’histoire des techniques de tissage égyptien. L’Egypte est connue pour la qualité de son coton.

L’architecture est soulignée par le complexe du Sultan Qalaoun, la mosquée du Sultan Barqouq. Il ne faut pas oublier la maison Beit el Suhaymi et la mosquée chiite El Aqmar plus modeste.

En allant vers la porte de Bab El-Futuh, la mosquée du sultan El  Hakim se profile. Le lieu rappelle ce calife fou, despotique et sanguinaire.

Les spécificités du Caire Copte

Il convient préalablement de partir de la place El-Tahrir qui a marqué récemment l’histoire du pays. Ensuite, il suffit d’emprunter le métro en direction de Helwan.

Il faut choisir la sortie à Mar Girgis. En aboutissant au Caire Copte, les souvenirs de la Sainte Famille sont intacts.

Au cours de la Fuite en Egypte, elle fait escale à cet endroit. Actuellement, les Coptes représentent 10 % de la population égyptienne.

Ces Chrétiens d’Orient sont de rite orthodoxe. En fait, ce sont les Egyptiens d’origine.

Le pays était en totalité chrétienne avant la naissance de l’Islam. Les Coptes aiment à rappeler ce fait important de l’histoire de l’Egypte après le déclin des différents pharaons de l’Antiquité.

Retrouvez d’autres lieux d’inspiration ici.  

Crédit Photo : comptoir.fr & erasmusu.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.