La découverte originale de toute la côte Atlantique est possible grâce au Vélodyssée. Je vous invite à en savoir plus sur cet itinéraire tout récent.

A propos de l’itinéraire

Le parcours se déroule tout le long de la côte Atlantique. L’initiative date de l’an dernier.

Quatre régions sont concernées ainsi que 10 départements sur une distance totale de 1 256 km. Il s’agit parfois de voies partagées, de pistes cyclables voire de voies vertes.

Le parcours est semé de nombreux établissements dotés du label « accueil vélo ». Ces enseignes servent d’appui aux cyclistes à travers des hôteliers, des loueurs et des offices de tourisme.

Ils sont reconnaissables grâce à la bannière du Vélodyssée. Ainsi, des anneaux sont disponibles pour se garer ainsi que des trousses d’urgence dédiées aux réparations.

Souvent, le transport des bagages est opéré jusqu’à l’étape suivante.

L’itinéraire du Vélodyssée

Liée à l’Eurovélo 1, la véloroute est aménagée. Elle cible le relais entre les pays du littoral atlantique.

Cela inclut la Norvège, l’Ecosse, l’Irlande, le Pays de Galles, l’Angleterre, l’Espagne et le Portugal.

Le parcours du territoire français

Il débute dans la cité corsaire de Roscoff, en Bretagne du Nord. Ensuite, la route passe par une ancienne voie ferrée à Mortaise-Carhais et rejoint l’intérieur des terres.

Après une virée nantaise, elle mène vers Royan sur 463 km. En cours de route, le passage du Gois permet de longer le lien de l’île de Noirmoutier à Marée basse.

La traversée de la Vendée intègre les Sables-d’Olonne, la Charente-Maritime et la Rochelle. Il ne faut pas manquer le Marais Poitevin et  les Landes pour atterrir sur les côtes du Pays Basques.

Ainsi, les traversées comprennent les villes de Bayonne, Saint-Jean-de-Luz, Biarritz, Guéthary et Hendaye.

Le passage par la Gironde

A compter de l’estuaire de la Gironde, la côte permet de découvrir les nombreuses stations du Médoc. Il s’agit de Soulac, de Hourtin, de Carcans, de Lacanau.

Le bassin d’Arcachon vaut bien le détour. Il est possible de visiter la réserve du Teich qui dévoile plusieurs espèces d’oiseaux.

Les villages authentiques se succèdent ainsi que les parcs ostréicoles. Ne ratez pas la pause huîtres-vin blanc à Gujan-Mestras et le musée dédié au mollusque.

Arcachon est représentée par des villas avec des corniches, des dentelles et autres gargouilles.

Les Landes en toute quiétude

Les stations sont illustrées par Biscarosse, Mimizan, Contis, Hossegor et Capbreton. La réserve du courant d’Huchet de Léon abrite une nature préservée.

De plus, l’étang de Léon autorise de belles balades pour parvenir au courant d’Huchet à la rencontre d’une faune riche. Découvrez d’autres sites ici.   

Crédit Photo : tourmag.com & gironde.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.