Je vous propose d’explorer les Gorges du Cians et celles de Daluis. Les Alpes-Maritimes proposent un superbe circuit à travers de jolis villages authentiques.

Un circuit bien agencé

En fait, les Gorges du Cians et de Daluis sont établies au milieu des roches inédites de couleur ocre. Il est possible d’admirer les paysages époustouflants des Alpes-Maritimes.

Le passage est aussi sublime sur la descente située entre Valbery et l’extrémité des Gorges du Cians. De plus, un circuit qui s’adresse aux cyclistes expérimentés autorise une incursion dans le département limitrophe des Alpes de Haute Provence du côté du passage d’Entrevaux.

Pour débuter le circuit, il faut commencer du côté des parkings municipaux de Touët-sur-Var ou de Guillaumes.

Les premiers sites du circuit

Il faut commencer par la visite du Château médiéval de Guillaumes. Construit en 1450, l’édifice est l’œuvre du roi René. Plus connu comme le château « de la reine Jeanne », il surplombe le village de Guillaumes.

Il dispose d’une tour en cylindre et culmine sur une sorte d’éperon rocheux symbole des forteresses du Moyen Age. Pour sa part, le village de Péone est situé aux « Demoiselles ».

Ce sont des aiguilles en dolomite. Elles participent au charme du village doté de ruelles tortueuses  et d’escaliers escarpés.

Les façades des demeures abritent des colombages et des trompe-l’œil de différentes époques. Au cours de la fête patronale du village, il est permis de savourer les agnocous.

C’est un plat du terroir similaire à des gnocchis préparés avec une sauce à l’ail bien relevé.

Les autres espaces à repérer

Le village de Beuil est disponible du côté de la sortie des Gorges du Cians. Beuil est établi aux portes du Mercantour sous la bienveillance du Mont Mounier.

La famille Grimaldi a régné sur ce territoire durant trois siècles. Ainsi, Beuil est connu pour être un Comté frondeur entre la France et la Savoie.

En 1909, le chevalier Victor de Cessole permet de profiter des pratiques de ski et autres sports d’hiver dans les Alpes du Sud.

Les Gorges de Cians et de Daluis en question

Le sénateur Joseph Garnier initie la route du Cians en 1893. La route constitue un atout touristique avec un relief attractif.

Les falaises surplombent la rivière du côté des deux clues avec des Gorges rétrécies en nombre. Quant aux Gorges de Daluis, elles sont formées par de gigantesques parois travaillées à même le schiste rouge.

Connu sous l’appellation de Colorado niçois, le décor offre un côté sauvage et mystique. Les sculptures naturelles disposent d’une érosion séculaire avec la présence de pitons et du rocher de la Tête de Femme.

Les maisons sont similaires aux demeures du Tibet. Découvrez d’autres sites phares ici.

Crédit Photo : fr.tripadvisor.be & hippostcard.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *