Les montagnes helvètes offrent l’occasion de pratiquer un trek incroyable. Je vous livre les moments forts de cette randonnée en haut des sommets.

Le départ en direction de Zermatt

Il faut embarquer dans un train à la gare de Tasch pour rejoindre Zermatt. Il s’agit d’une navette de couleur rouge et blanche pour environ 12 minutes de trajet.

Durant le transport, il est possible d’apercevoir une rivière qui serpente entre les sapins. Le Cervin est majestueux avec sa forme en pyramide visible au loin.

A l’arrivée à la gare de Sunnage, le funiculaire élève les passagers entre 1 600 et 2 300 mètres d’altitude. Face au Cervin, le Gornegrat dévoile son paysage saisissant de beauté.

Les lacs de Zermatt

Après quelques minutes de marche, le lac Leisee dévoile toute sa splendeur. Il suffit de se rendre en contrebas pour aboutir au second lac Mosjesee.

Ces lacs sont des étendues glaciaires qui révèlent de somptueux paysages aux alentours. Ensuite, il faut continuer l’exploration à travers les sapins.

Le chemin accuse une légère montée. Les glaciers sont visibles à travers les percées nuageuses.

Le trek mène droit vers le troisième lac Grunsee. La présence d’une moraine le long du parcours témoigne du recul dommageable des glaciers.

Le quatrième lac Grindjesee permet une jolie vue panoramique sur le Cervin. Après une ultime montée, le dernier lac Stellisee est établi à 2 537 mètres d’altitude.

Un restaurant permet de se remettre de ses émotions.

La suite du parcours

Il s’agit de redescendre et d’apprécier le trek autrement. Des troupeaux de chèvre sont les témoins du passage des randonneurs.

Perchés à même les rochers, les caprins en robe noire et blanche disposent de longs poils soyeux. Parfois, le coucher de soleil vient ponctuer une journée bien remplie.

La nuit se passe en pleine nature dans des montagnes au climat doux, très peu venteux. La descente est amorcée en reprenant un parcours légèrement différent.

Des pistes de ski côtoient le sentier de randonnée. Lorsque le soleil point le bout de son nez, il faut repasser par le lac Grindjesee afin d’atteindre le Grunsee pour le ravitaillement en eau.

Ensuite, la montée s’annonce rude avec un dénivelé de 800 mètres pour monter jusqu’au sommet de Gornegrat.

La Vallée de Zermatt

Les hauts sommets de plus de 4 000 mètres surplombent la vallée de Zermatt et ses paysages fabuleux. Les sommets se nomment Dent Blanche, Ober Gabelhorn.

A droite, les parois du Cervin paraissent beaucoup plus verticales. Plus à gauche, le lac Stellisee semble faire ses aux revoir.

Après les arbres alpins, il faut passer par une végétation plus rase. Il convient de terminer le trek par le sommet de Gornegrat qui comprend un hôtel, un restaurant, un observatoire astronomique et une gare.

Retrouvez d’autres parcours ici.    

Crédit Photo : videodl.org & locationscout.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.