Si vous aimez la nature dans toute sa quintessence, l’Amazonie est le lieu idéal à explorer. Je vous emmène dans cette ressource gigantesque de beautés naturelles en termes de faune et de flore.

La végétation et les animaux spécifiques à l’Amazonie

L’Amazonie est traversée par l’immense fleuve Amazone, le fleuve le plus grand  de la planète. La région abrite environ 860 espèces d’oiseaux, 140 espèces d’amphibiens, 85 sortes de mammifères sans oublier plus de 147 espèces de reptiles.

Les animaux les plus représentatifs sont symbolisés par les aras, le coq-de-roche péruvien, l’urubu noir. Il ne faut manquer la grenouille de verre, le jacassa, divers primates.

Le fleuve accueille aussi de surprenants dauphins roses. Pour en apprendre plus, consultez ceci.

Les activités touristiques possibles en Amazonie

Les amateurs d’écologie et de nature sont dans leurs éléments en séjournant en Amazonie. L’écosystème local permet la pratique de randonnée, d’accrobranche, du kayak et du canopy ainsi que la descente en rappel.

Il est préférable d’opter pour une destination durable comme Puerto Narino. Cet endroit est renommé pour son utilisation responsable des ressources hydriques et énergétiques et milite pour la préservation de la faune et de la flore.

Les lieux naturels à explorer et les indigènes

Les séjours à privilégier se nomment Leticia. Les parcs et les réserves naturelles incluent Amacayacu, Chiribiquete et Nukak.

Ne ratez pas les lotus géants qui sont présents sur les eaux calmes des lacs de l’Amazonie colombienne. L’endroit abrite également des peuples indigènes tels que les Yuri et les Nukak.

Ils se distinguent par la préservation des ressources naturelles et le respect profond de la terre qui illustre leur philosophie de vie.

Les terres environnantes de l’Amazonie

Les terres basses de l’Amazonie incluent Belem et Marajo. Les lieux regorgent de mets succulents et d’une faune étonnante.

Belem est situé dans l’estuaire de l’Amazonie à l’intérieur des terres à environ 100 km. Le côté Art Nouveau surprend du côté du marché alimentaire Ver-O-Peso.

Le marché recèle de produits comme le sorbet de Cupuagu ou le Pato no Tucupi. Ce dernier est à base de canard et de feuilles de Jambu aux vertus anesthésiantes.

Quant au parc zoologique de Goeldi, il héberge des animaux rares. Cela porte notamment sur l’ara bleu, l’anaconda et le jaguar.

Du côté de Marajo ou île-bouclier, il est situé au beau milieu du delta de l’Amazone. L’endroit abrite des plages et des champs ainsi que des fazendas ou grandes fermes avec des élevages de buffles.

La mangrove est présente sur tout le littoral et elle est riche en toucans et en paresseux. A Salvaterre, il est possible d’admirer des ateliers de poterie traditionnelle et d’acquérir des éléments de l’artisanat local.

Retrouvez l’ambiance de l’Amazonie en consultant cette adresse.

Crédit Photo : altai-travel.com & tourisme-bresil.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *