Je vais traiter des routes mythiques situées en Amérique du Sud. Ces routes permettent de sillonner de nombreuses villes et pays dans un roadtrip décoiffant.

Le Chili et la Carretera Austral

La Carretera Austral ou Camino Longitudinal Austral démarre à Puerto Montt. Il faut amorcer une longue descente du nord au sud.

Cela permet de découvrir l’Océan Pacifique en rejoignant la Cordillère des Andes. Cette route est longue de 1 240 km et elle abouti à Villa O’Higgins près de la frontière argentine.

Il faut affronter des pistes pleines de cailloux et de terres avec de nombreux trous par endroits. Néanmoins, le paysage vaut le détour avec les parcs et forêts nationaux.

Il faut retenir les forêts primitives, les vallées, les lacs, les fjords, les glaciers et les volcans. Pour en savoir plus, lisez cet article.

L’Argentine et la Ruta Nacional 40

Ne manquez pas cette route mythique. Elle est présente sur 5 200 km et parcourt le sud vers le nord du Pays.

Elle passe par le territoire de Patagonie et parvient jusqu’aux limites de la Bolivie. En partant de Cabo Virgenes du côté de l’Atlantique, elle s’éloigne vers l’ouest en rejoignant le sud plus sauvage vers Puerto Natales à proximité du Chili.

Côté Nord, elle permet d’aller à la rencontre de fabuleuses steppes pour autoriser des vues imprenables sur les grands Lacs sous le regard imposant de la Cordillère des Andes.

Le Brésil et la célèbre Transamazonienne

Nommé aussi BR 230, la Transamazonienne avoisine les 5 000 km. Initiée en 1970, elle doit rattacher l’Atlantique aux routes des Andes et l’Amérique Centrale.

Toutefois, ce projet provoque de nombreux désastres écologiques comme la déforestation massive, les bois en surexploitation, la prolifération excessive des grands élevages, une urbanisation à outrance, la destruction rapide des ressources du sous-sol. La Transamazonienne constitue davantage un fléau pour l’écosystème et les peuples indigènes.

Actuellement, la Rodovia Transamazônica demeure en chantier et elle est périlleuse par endroits. En effet, le goudron est peu présent sur les tronçons.

Les opportunités de la Translatina et la Panaméricaine

D’une longueur de 2 000 km, la Translatina permet de rejoindre le port de Valparaiso au Chili à la capitale Argentine de Buenos Aires. Valparaiso est sis sur le littoral de l’Océan Pacifique.

Pour sa part, Buenos Aires ouvre droit au Rio de la Plata et à l’Atlantique. En Argentine, il faut circuler sur la Nationale 7 pour atterrir dans la vallée viticole de Mendoza.

Quant à la Panaméricaine, elle est étendue sur 25 750 km et longe le continent américain du Nord au Sud. Elle rattache l’Alaska à l’Argentine et le Mexique. Pour en savoir plus sur ces routes de légende, consultez cette adresse.

Crédit Photo : les-voyageuses.net & lonelyplanet.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *