Faire un trek en terre sainte peut s’avérer inédit et inoubliable, si vous respectez scrupuleusement toutes les consignes. Je vous recommande toutes les astuces pour réussir un trek à Jérusalem.

Les formalités pour parvenir à Jérusalem

La capitale israélienne est connue sous l’appellation Jérusalem ou Tel-Aviv. Les langues officielles sont l’hébreu et l’arabe.

La monnaie est représentée par le nouveau shekel. Côté religion, il est possible de côtoyer le Judaïsme, l’Islam, la Christianisme et les peuples druzes.

Le visa est fourni gratuitement à l’arrivée en Israël. Il faut disposer d’un passeport valide        6 mois après le début du séjour.

Les transports internationaux impliquent l’avion. Pour en apprendre plus, lisez ce sujet.

Les transports intérieurs à Jérusalem

Les vols intérieurs sont exclusivement réservés à la compagnie Arkia. Par ailleurs, les taxis collectifs ou sheruts font la navette entre les agglomérations, les aéroports et les environs de Jérusalem.

Le tarif est divisé entre plusieurs passagers différents. En effet, le bus est plus onéreux et beaucoup plus lent.

Quant au service maritime par bateau, il est l’apanage de la compagnie Gary.

Les autres disponibilités à Jérusalem

Le séjour ne requiert aucun vaccin obligatoire. Les pharmacies sont présentes mais il ne faut pas déranger le praticien lors de la sacro-sainte sieste.

Il convient de boire beaucoup. Evitez l’alcool et les boissons glacées, en raison des fortes chaleurs.

 Même si l’eau est potable partout, elle est fortement minéralisée. Il est possible de recourir à l’eau en bouteille.

Côté sécurité, Jérusalem est particulièrement pourvue. Chaque visiteur est soumis à un interrogatoire complet.

Les bagages peuvent subir une fouille. Parfois, le touriste peut être déshabillé dans une cabine.

Il ne s’agit que de formalités indispensables pour la sécurité. Il suffit de faire preuve de patience et de compréhension, lors d’un voyage en Terre Sainte.

Le climat de Jérusalem

Le climat méditerranéen  caractérise Israël. Il varie selon l’altitude, côté nord.

Le sud est beaucoup plus aride, côté sud. Les treks sont idéals durant les intersaisons, de mars à mai et d’octobre à novembre.

En effet, la saison sèche provoque à Jérusalem un taux d’humidité très élevé, sauf dans les montagnes qui disposent de soirées plutôt fraîches. Le lieu est à proximité de la Mer Morte.

Cet endroit dispose d’une altitude en-dessous du niveau de la mer. L’hiver propose une moitié Sud avec un climat subtropical.

Sur le littoral, la température tourne autour de 14°C et demeure à 9°C dans les montagnes. Retrouvez des destinations trek en vous adressant ici.

Crédit Photo : fr.terhaal.com & lotsafreshair.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *