Le coronavirus Covid-19 inquiète de nombreux touristes. Je vous apporte quelques conseils pour faire le point sur les règles à respecter.

Les conseils de voyage dans les zones à risques

Hormis la Chine continentale, de nombreux pays sont touchés par le Coronavirus Covid-19 et la liste promet de s’allonger. Si un voyage dans un pays à risque est envisagé, il faut prendre quelques précautions de base.

En fait, il faut laver fréquemment les mains avec du savon ou un gel hydro-alcoolique. En outre, il faut proscrire tout contact à moins de 1 m 50 avec des individus fiévreux qui toussent beaucoup.

Il convient de s’informer sur l’évolution de la situation auprès des autorités locales. Pour en savoir davantage sur les zones à risques, consultez cet article.

Les conduites à tenir en cas de doute

Les symptômes du Coronavirus impliquent une forte fièvre, une toux persistante et souvent des problèmes respiratoires. Le port de masque est recommandé aux personnes infestées par le virus.

Il est préférable de tousser dans le coude et faire appel à des mouchoirs jetables. L’essentiel consiste à se protéger mais également à éviter la propagation de l’épidémie.

De retour en France, le Ministère de la santé requiert d’effectuer durant 14 jours plusieurs gestes.

Les gestes à adopter après un séjour dans une zone à risques

En premier lieu, la surveillance de la température est nécessaire deux fois au quotidien. Il faut vérifier la survenue de symptômes liés à l’infection respiratoire comme la toux sèche et les difficultés à respirer.

Le contact avec les personnes fragiles est à bannir. Il s’agit des malades chroniques, des femmes enceintes, des personnes âgées.

Il faut limiter les sorties et les visites dans les centres de santé comme les hôpitaux et les maternités pour amoindrir la contamination et la propagation du virus mutant.

Les conditions de remboursement du voyage

Les voyageurs doivent considérer plusieurs options. D’après le code du tourisme, un voyage forfait vol + hôtel réservé dans une agence de voyages est remboursé dans les 14 jours après annulation du contrat.

C’est aussi le cas si l’agence ou le tour-opérateur doit annuler le séjour. Il peut rembourser le voyage ou proposer le report à une autre date.

Si l’annulation est du fait de la compagnie aérienne, le prix du billet est remboursé en totalité. Si le client désire annuler ou modifier un vol, le remboursement ne concerne que les billets modifiables et remboursables.

Les autres billets sont remboursés exclusivement au niveau des taxes aéroportuaires. Dans certains cas, les modifications sont considérées.

Quant aux réservations d’hôtel et de prestations locales, leur mode de remboursement dépend des conditions de vente de l’établissement. Les personnes qui ont souscrit une assurance annulation doivent contacter leur compagnie.

Retrouvez tous ces conseils en cliquant sur ce lien.

Crédit Photo : cbs7.com & notretemps.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *