Pour profiter d’un voyage itinérant dans un pays totalement étonnant, le Surinam est le lieu approprié. Je vous emmène à travers des sites au cœur d’un lieu encore dominé par la nature.

Les subtilités de Surinam

Le Surinam est établi entre la Guyane Française et Guyana au Nord du Brésil. Le côté méridional propose une forêt tropicale qui intègre une végétation luxuriante et de superbes chutes d’eau.

L’endroit révèle des paysages à couper le souffle. Au Surinam, les côtes sont situées sur tout le long de l’Atlantique. Par ailleurs, une vaste bande de sol tout en argile comprend des marécages.

Ce paysage côtoie une infinité de savanes recouvertes par de nombreux débris de quartz. Pour plus de dépaysement, consultez cette adresse.

La faune spécifique du Surinam

Surinam dispose d’une importante nature sauvage peu explorée. Le côté nord du pays regorge d’espèces animales préservées dans les parcs nationaux et les multiples réserves.

La Réserve de Wia Wia intègre environ 36 000 hectares, avec une colonie de 5 espèces de tortues de mer. On peut admirer la ponte sur une période d’avril au mois de juin.

Si on visite les réserves de Galibi et de Coppename, on a droit à une quantité importante d’espèces d’oiseaux sauvages. On peut citer le Toucan, l’Ibis, le Néron, le Perroquet d’Amazonie et tant d’autres.

Le Sud du Pays abrite une forêt tropicale dense. On peut y déceler des singes, des jaguars, des ocelots, des tapirs ainsi que des serpents et des caïmans.

Les autres lieux à explorer au Surinam

On peut découvrir le Surinam en commençant par la capitale avec Paramaribo sise sur la rive gauche de la rivière Surinam, à environ 15 km de la mer des Antilles. Paramaribo comprend un centre historique.

L’architecture est un détonant mélange de créations européennes avec un zeste de culture des Caraïbes. Son aménagement date de l’année 1683 via un plan en damier.

Le centre-ville est à la fois sobre et symétrique. Les bâtisses possèdent 2 à 3 étages.

Elles sont en brique et en bois ouvragés.

Les merveilles à découvrir à Paramaribo

On peut également admirer l’imposant palais Présidentiel qui date de 1730. Il est contigu au jardin de Palmentuin qui abrite 4 000 palmiers implantés sur 4 hectares.

Par ailleurs, la cathédrale néogothique Saints-Pierre-et-Paul vaut le détour avec sa structure tout en bois. En outre, Fort Zeelandia héberge un musée historique dans sa construction tout en briques.

La balade sur la Waterkant permet d’observer à la fois le fleuve et les demeures d’antan. Par ailleurs, le marché central promet des aliments frais tous les matins.

Pour apprécier touts les sites inédits de Surinam et sa capitale, lisez cet article.

Crédit Photo : worldtravelguide.net & route4us.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *